+41 24 494 44 00 info@alplifestyle.com

Share the information !

New ski lifts in Grimentz

The major asset of this new winter season

The promise of a new ski lifts in Grimentz had already delighted skiers a few months ago: the Grimentz-Zinal ski lifts company are promising even less waiting at the bottom of some pistes and on certain facilities. What was already quite rare in Grimentz will be even better

From this new 2019/2020 season, a six-seater chairlift will replace the current two-seat of Les Crêts, as well as the Lona 1 ski lift

Here a youtube video of the construction work by Helicopter (october 2019): click here.

Set at 10 million francs, the new facility would transport 1600 people per hour, between Bendolla and col du pouce. It would be equipped with bubbles, very popular in bad weather

Intagram photo of the work: Click here

Ten-seater gondolas would also replace the Zinal-Sorebois cable car in the 2020/2021 season
These new “bubble lifts” would reduce the travel time by 2.4 times. They would cost 14 million francs

These modernization projects show that the  Val d’anniviers is looking to the future with serenity, completing its 2018/2019 season with 10% more skier days. Already prized for its snow conditions and its presence in the offer of the Magic Pass, they still expect high occupancy linked to new accommodation capacity

To satisfy these potential new tourists and its current customers, the ski lift company is looking to replace the ski lift of the Combe by a gondola between Sorebois and Espace Weisshorn. This project would improve the resort’s summer offer, allowing walkers to cross the entire estate and access the new restaurant. The company also plans to build, in collaboration with the alp of Sorebois, a facility with table service for 120 guests


At what horizon? “2021”, answers without hesitation a Simon Crettaz really motivated. “We are going to be quick to look for the 10 million needed to put the investments together.” The president of the company does not fear the end of skiing , he says: By lowering prices with the Magic Pass, we put people back on of the slopes. And at our altitude and with our technical snow systems, the lack of snow is not relevant

L’atout majeur de cette nouvelle saison d’hiver

La promesse avaient dàjà réjouit les skieurs il y a quelque mois: les Remontées mécaniques de Grimentz-Zinal promettetent encore moins d’attente au bas de certaines pistes et sur certaines installations. Ce qui était déjà assez rare à Grimentz sera donc encore amélioré

Dès cette nouvelle saion 2019/2020, un télésiège de six places remplacera l’actuel deux places des Crêts, ainsi que le téléski Lona 1

Voici une vidéo youtube de la construction via hélicoptère (octobre 2019): cliquez ici.

Devisée à 10 millions de francs, la nouvelle installation transporterait 1600 personnes par heure, entre Bendolla et le col du pouce. Elle serait débrayable et équipée de bulles, très appréciées par mauvais temps

Photo instagram des travaux: cliquez ici.

Des télécabines de dix places remplaceraient également le téléphérique de Zinal-Sorebois dès la saison 2020/2021
Ces nouveaux «oeufs» diminueraient le temps de parcours de 2,4 fois. Ils coûteraient 14 millions de francs

Ces projets de modernisation montrent que le domaine anniviard aborde l’avenir avec sérénité, en bouclant sa saison 2018/2019 avec 10% de journées-skieurs supplémentaires

Déjà prisé pour ses conditions d’enneigement et sa présence dans l’offre du Magic Pass, il s’attend encore à un dopage de sa fréquentation, lié à de nouvelles capacités d’hébergement

Pour satisfaire ces potentiels nouveaux touristes et ses clients actuels, les Remontées mécaniques songent à remplacer le téléski de la Combe par une télécabine entre Sorebois et l’Espace Weisshorn

Ce projet améliorerait l’offre estivale de la station, en permettant aux marcheurs de traverser l’ensemble du domaine et d’accéder au nouveau restaurant. Car la société prévoit aussi de construire, en collaboration avec l’alpage de Sorebois, un établissement avec service à table pour 120 convives

A quel horizon? «2021», répond sans hésiter un Simon Crettaz gonflé à bloc. «On va s’activer rapidement à chercher les 10 millions nécessaires pour enchaîner les investissements.» Le président de la société ne craint pas la fin du ski : En baissant les prix avec le Magic Pass, on a remis les gens sur les pistes. Et à notre altitude et avec nos systèmes d’enneigement technique, le manque de neige n’est pas d’actualité

Compare